Quel agrandissement pour une maison traditionnelle ?

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Maison traditionnelle : quel agrandissement pour quels besoins ?

    Le type d’agrandissement de maison à prévoir dépend tout d’abord de vos besoins. Classiquement, trois grands types d’agrandissements répondent à la majorité des besoins :

    L’agrandissement de la pièce de vie

    Les maisons d’aujourd’hui se déclinent le plus souvent autour d’une vaste pièce de vie regroupant dans un même espace le salon, la salle à manger et la cuisine. Dans les anciennes maisons traditionnelles, cet espace est souvent morcelé et cloisonné. Une extension de maison pour agrandir son salon permet d’ouvrir l’espace en ajoutant des mètres carrés de plain-pied de façon stratégique. Cet agrandissement de maison traditionnelle peut être réalisé grâce à la construction d’une belle véranda ou d’une extension plus classique en parpaing ou ossature bois. Avec ces mètres carrés en plus, l’espace peut être redistribué. Résultat : la pièce de vie devient lumineuse et conviviale.

    L’agrandissement de l’espace nuit

    L’extension de l’espace nuit vient ajouter des mètres carrés ajouter une chambre à sa maison, créer un bureau indépendant, une salle de jeux pour les enfants, une suite parentale, etc. Selon la conformation de l’existant, l’extension peut s’inscrire dans le prolongement de la façade à l’horizontal ou en vertical par surélévation. Là encore, par le jeu de la redistribution des pièces, l’espace est optimisé. Les pièces en plus créées de plain-pied ou à l’étage, libèrent de l’espace au rez-de-chaussée.

    La construction d’un garage

    Une extension de maison traditionnelle peut aussi ajouter des mètres carrés non habitables utiles. Outre la protection de vos véhicules, un garage peut aussi accueillir un cellier qui va libérer de l’espace de rangement dans la maison, ou une buanderie. Selon la place disponible, l’agrandissement de garage peut être imaginé à toucher la maison ou indépendant dans le jardin.

    Agrandissement de maison traditionnelle : quelles démarches administratives ?

    Agrandissement de surface d'une maison maçonnée

     

    Extension de maison traditionnelle avec façade aux teintes jaunes

    Selon le nombre de mètres carrés de surface de plancher créés, les démarches administratives seront différentes.

    • Pour un agrandissement de maison de moins de 5 m², aucune démarche n’est nécessaire.
    • Pour un agrandissement de moins de 20 m² de surface de plancher (ou inférieure à 40 m² en zone couverture par un PLU), une simple déclaration de travaux suffit à condition que la surface totale de la maison ne dépasse pas les 150 m² après les travaux de construction.
    • Pour un agrandissement d’une surface de plancher supérieure à 20 m² (ou à 40 m² en zone couverture par un PLU), un permis de construire est obligatoire. Même chose si la surface totale de la maison ne dépasse pas les 150 m² après les travaux de construction. Dans ce dernier cas, le recours à un architecte est obligatoire.

    Vous manquez d’idées pour l’agrandissement de votre maison traditionnelle ? N’hésitez pas à contacter votre conseiller Camif-Habitat pour vous aider dans la définition de votre projet.