Comment mener l’agrandissement d’un étage sur une maison

Camif Habitat vous dit tout sur comment mener l’agrandissement d’un étage sur une maison : les surélévations possibles, les points de vigilance, l’accompagnement Camif Habitat, etc.
renovation exterieur maison année 70

Avant de vous lancer dans l’agrandissement en hauteur de votre maison, vous allez devoir vérifier ce qu’il est possible de construire sur votre commune. Le PLU, Plan local d’urbanisme et le Code de l’urbanisme sont consultables dans le service Urbanisme de votre Mairie. Ces documents sont incontournables pour savoir la hauteur maximale autorisée, les finitions possibles, la couleur ou encore l’utilisation du bois en façade. Les règlementations peuvent varier d’une commune à une autre. Soyez vigilant sur ce point avant d’entamer la conception de vos plans d’extension en hauteur.

Au-delà de ces considérations règlementaires, soyez rassuré : la variété des solutions d’agrandissement est telle qu’il est possible d’en concevoir pour tout type de maison. Nos experts Camif Habitat sauront trouver la solution technique et architecturale qui s’adapte à votre habitation… et à votre budget.

Quelles démarches administratives pour agrandir d’un étage sa maison ?

Si la construction de l’extension porte la superficie totale de votre maison au-delà de 150 m2, vous devez avoir recours obligatoirement à un architecte et faire une demande de permis de construire.

Sinon, une déclaration préalable de travaux est exigée quand vous créez une emprise au sol ou une surface de plancher de plus de 5 m² et inférieures ou égales à 20 m². Cependant, en zone urbaine d'une commune couverte par un plan local d'urbanisme (PLU) ou un document assimilé, vous pouvez créer jusqu'à 40 m² d'extension en déposant une déclaration préalable.

Le dépôt d'un permis de construire est obligatoire dès que votre agrandissement fait plus de 40 m² de surface de plancher ou d’emprise au sol. Dans une commune non couverte par un PLU ou un POS, si votre projet crée plus de 20 m² de surface de plancher ou d’emprise au sol, vous devez demander un permis de construire.

 

Contactez votre interlocuteur local

Quelles sont les différentes solutions de surélévation ?

Pour estimer au mieux votre besoin d’extension en hauteur, faites appel à l’expertise de Camif Habitat. Nos professionnels auront à cœur de réaliser le projet au plus proche de vos besoins en prenant en compte les spécificités de votre habitation actuelle.

Les possibilités de surélévation sont de quatre grands types :

  • Une surélévation de garage pour créer des mètres carrés supplémentaire au niveau supérieur,
  • Un aménagement des combles en surélevant les murs pour un plafond à 1,80 m au moins,
  • Un rehaussement de toiture.
  • Une surélévation totale ou partielle de la maison.

On parle de rehaussement de toiture quand on ajoute quelques dizaines de centimètres de parpaings pour atteindre une belle hauteur sous plafond. Cette technique est possible quand la pente de toit est supérieure à 30° et que vous avez le droit de modifier cette pente.

Pour la surélévation de toiture, il s’agit de créer un nouveau niveau : le toit est surélevé par ajout de murs à hauteur classique. Cette technique est utilisée quand la pente de toit est supérieure à 30° et que vous n'avez pas le droit de la modifier.

Que vous misiez sur une surélévation traditionnelle en maçonnerie ou avec une ossature bois, c’est le bardage final qui aura un impact visuel différent selon vos choix : de larges baies vitrées apportent une touche contemporaine ; un enduit similaire à l’existant permet de se confondre avec le bâti actuel ; le contraste de couleur entre l’existant et l’agrandissement peut aussi être apprécié.

Quelle que soit la surélévation envisagée, vous devrez accorder une vigilance particulière aux points suivants :

  • Mener une étude préalable sur les fondations avec un bureau d’études Structure.
  • Définir le niveau d’isolation des murs et de la toiture.
  • Choisir une solution Hors d'eau/Hors d'air ou un aménagement complet.
  • Faire les prolongements des réseaux d’eau, d’électricité, de chauffage dans l’étage créé.
  • Prévoir l’emplacement d’un escalier pour relier les niveaux en prenant en compte l’impact sur le niveau inférieur, avec probablement un réaménagement partiel à prévoir.

Créer un étage : le cas des maisons de plain-pied

Sur une maison de plain-pied, vous pouvez miser sur une surélévation totale de votre maison, et ainsi doubler la surface habitable. Votre besoin d’agrandissement peut également porter simplement sur une partie de la maison.

À vous de discuter de ce projet qui va métamorphoser votre maison de plain-pied en une maison à étage. Ce changement architectural majeur implique de réfléchir à la redistribution des pièces pour conserver la fluidité de circulation en intérieur.

Créer un étage Agrandire un étage

Ajouter un étage sur une maison mitoyenne

Quand la maison est mitoyenne sur un côté ou sur deux côtés, votre projet va demander des démarches supplémentaires en fonction du propriétaire du mur commun. Il existe trois cas de figure :

  • Si le mur fait partie de votre propriété, vous décidez seul de la création de votre surélévation.
  • Si le mur appartient conjointement à vous et à votre voisin, vous avez le droit de le rehausser sans lui demander son accord. La partie surélevée du mur vous appartiendra alors. Les frais d'entretien et de réparation seront à votre charge.
  • Il faudra cependant demander l'accord du voisin si la surélévation entraîne une nuisance, comme la perte d'ensoleillement, par exemple.
  • Si le mur appartient à votre voisin, il faut l'accord écrit de ce dernier pour créer une mitoyenneté. La création d'une fenêtre, même en verre dépoli, nécessite également son consentement préalable.

Dans la phase préparation de votre projet, vous pouvez compter sur l’expertise de Camif Habitat pour mener ces démarches en votre nom comme celles à faire auprès de la Mairie.

Contactez Camif Habitat pour votre agrandissement en étage !

Un chantier de surélévation est complexe à réaliser. Il faut mener un diagnostic préalable de l’existant (solidité des fondations, état de la charpente et de la toiture, pente du toit). Cela est indispensable pour prendre en compte l’ensemble des paramètres techniques de votre habitation pour votre surélévation.

En faisant appel à Camif Habitat en tant que contractant général, tout est cadré dans un contrat : ce document sera le garant du bon déroulement du chantier, avec une offre sécurisée, sans surcoût possible.

Bon à savoir : Camif Habitat vous permet de bénéficier de l'ensemble des garanties associées au contrat, à savoir, la garantie de parfait achèvement, la garantie de bon fonctionnement et la garantie décennale.

Vous êtes prêt à vous lancer dans ce projet d’extension avec Camif Habitat ? Profitez d’une visite conseils gratuite et sans engagement pour échanger avec nos experts Camif Habitat proches de chez vous pour agrandir votre habitation.

 

Profitez de votre visite conseils gratuite

 Tout savoir sur l'extension

Tout savoir sur l'extension

Téléchargez la brochure

Envie de voir d'autres conseils ?

Créer une dépendance : une solution pour agrandir

Extension

Extension d’une maison en pierre : quel type d’agrandissement privilégier ?

Extension

Profitez des Atouts Camif Habitat

Prix / délais / qualité
garantis par contrat
*Assurance Dommages-Ouvrage
Prise en charge
de votre projet de A à Z
Accompagnement personnalisé
de notre maître d'oeuvre

Nos avis clients sur l'extension

Divers travaux à VALENCE (26)

Changement d'interlocuteur avec beaucoup de perte de temps pour le démarrage du projet. Chargé d'affaires présent et actif à la présentation du projet. Peu présent par la suite. Pas présent à la réception des travaux.

Divers travaux à RAMONVILLE ST AGNE (31)

TRES BIEN BONNE ECOUTE

Contactez notre professionnel local

1 / 2 Votre projet
Oui Non
Suivant
2 / 2 Vos coordonnées
Précédent