Quelle extension pour une maison des années 60 ?

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    L’extension d’une maison typique des années 60

    Dans les années 60, l’envie de posséder sa maison renaît et ceux qui le peuvent, s’achètent un pavillon plutôt que de vivre dans les grands ensembles. Les constructeurs répondent à cette demande pressante avec des maisons à moindre coût, généralement en parpaings, et sans fondations pour accueillir un cave. Le garage et la cave se situent au rez-de-chaussée et les pièces à vivre au premier niveau.

    La surélévation de maison est une bonne solution si l’organisation des pièces doit rester identique. Cela permet de gagner des mètres carrés en hauteur pour loger, en particulier les parents, dans un espace agrandi avec une salle de bains contemporaine.

    Souvent, l’escalier qui mène au premier niveau se situe à l’extérieur et débouche sur une petite terrasse. Il peut être judicieux d’élargir cette terrasse pour la couvrir avec une extension contemporaine, qui englobe même l’escalier pour arriver chez soi au sec et gagner en luminosité dans le salon.

    Enfin, dernière possibilité : construire une extension sur deux niveaux sur l’un des côtés de la maison, pour installer une chambre au rez-de-chaussée et agrandir le salon au premier niveau.

    L’agrandissement d’une maison d’architecte des années 60

    Vous souvenez-vous des films de Jacques Tati où les maisons ultra-modernes sont remplies d’automatismes ? Ces inventions des années 60 ont inspirées de nombreux architectes qui ont doté leurs créations de toits plats, d’espaces épurées et de fenêtres immenses.

    Les extensions des maisons d’architecte des années 60 peuvent prolonger l’habitation en longueur pour accentuer les lignes de fuite. Elles peuvent aussi profiter du toit plat pour installer très simplement une surélévation. Il serait cependant dommage de perdre l’aspect très design de leur conception d’origine. Même si l’extension n’est pas très étendue, il vaut mieux faire appel à un architecte spécialiste de l’agrandissement de maison pour que la maison garde à la fois sa valeur historique et sa modernité.

     

    Pourquoi faire appel à Camif Habitat pour agrandir une maison des années 1960 ?

    Un architecte ou maître d’oeuvre Camif Habitat pourra vous suggérer des solutions pour des extensions auxquelles vous n’auriez peut-être pas pensées. Si l’extension de la maison des années 60 est assez étendue, il pourra aussi vous informer sur les réglementations thermiques applicables, et qui vous permettront de gagner en confort pour de longues années. En vous adressant à Camif Habitat, vous avez donc tout à gagner !