Quelles autorisations pour surélever sa maison ?

Quelles autorisations pour surélever sa maison ?

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Qu’est-ce qu’une surélévation de maison ?

    Créer une extension de maison avec une surélévation sous-entend de rehausser la maison avec un étage supplémentaire pour créer une ou plusieurs chambres qui peuvent loger des enfants ou une suite parentale. Cette surélévation peut être totale, c’est-à-dire occuper toute la surface du toit préexistant, soit partielle, c’est-à-dire combler un niveau de la maison en transformant une terrasse en espace habitable, ou créer un étage sur une partie du toit préexistant seulement (une surélévation de garage, par exemple).

    Un aménagement des combles, même s’il crée un nouveau niveau d’habitation dans votre maison, n’est pas considéré comme une surélévation.

    Dans tous les cas, la surélévation va modifier l’aspect extérieur de votre maison, et cela a un impact direct sur les autorisations qu’il faudra demander.

    Trouver votre interlocuteur local/implantation-locale/Je découvre !

    Trouver votre interlocuteur local

    Quelles sont les autorisations nécessaires pour un projet de surélévation ?

    1. La question du PLU

    Qui dit surélévation dit bien sûr modification de la hauteur de votre maison. Et là, comme pour les extensions horizontales, des limites sont généralement fixées pour éviter les problèmes de densification dans les zones urbaines ou de mitoyenneté dans les zones pavillonnaires. Pour connaître la hauteur qui pourra être autorisée pour votre maison, vous devez impérativement consulter le PLU, le Plan Local d’Urbanisme ou toute autre règle d’urbanisme de votre commune. Souvent, ces règlements interdisent certaines modernisations, comme une surélévation à toit plat dans une région ou les toits à deux pans sont la règle, ou une extension avec un bardage bois en façade…

    En plus des autorisations à demander à la mairie, pensez aussi à consulter le règlement du lotissement ou de la copropriété si votre maison y est soumise.

    2. Déclaration préalable ou permis de construire ?

    Effectuez une déclaration de travaux si la surface de plancher de la surélévation est inférieure à 20 m² (ou inférieure à 40 m² en zone couverte par un PLU).

    Effectuez une demande de permis de construire si la surface de plancher de la surélévation dépasse 20 m2 (ou 40 m2 si votre maison est située en zone soumise à un PLU).

    Attention, dans tous les cas, si la surélévation porte la surface de plancher à plus de 150 m², non seulement le permis de construire s’impose, mais vous devrez obligatoirement faire appel à un architecte pour vous accompagner dans votre projet.

    Camif Habitat vous conseille sur les autorisations à obtenir pour surélever votre maison

    Faire des travaux pour une surélévation de maison vous semble complexe ? Camif Habitat vous accompagne pour l’étude de faisabilité technique comme dans toutes les démarches administratives ainsi que pendant la phase chantier (sélection des entreprises, programmation des travaux, coordination, suivi de chantier, etc.). Prenez rendez-vous pour une visite conseils gratuite et sans engagement, vous y verrez plus clair !

    Parlons de votre projet/demande-devis/Je prends RDV !

    Parlons de votre projet