Quelles précautions pour un agrandissement de maison en hauteur ?

Quelles précautions pour un agrandissement de maison en hauteur ?

    Un projet ?

    Simple et rapide, réponse sous 48h !

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux


    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Quand doit-on envisager une surélévation de maison ?

    La surélévation de maison est une technique d’extension qui intervient essentiellement quand le terrain autour de la maison est trop petit. Elle peut aussi être une solution pratique quand le terrain est très pentu et qu’une extension classique devra jongler avec des pilotis ou un remblayage conséquent.

    L’extension de maison en hauteur peut être totale ou partielle. Quand elle est totale, il s’agit de rajouter un étage complet à la maison d’origine. Quand elle est partielle, elle peut prendre place sur un bâtiment annexe existant comme un garage adossé par exemple.

    Trouver votre interlocuteur local/demande-devis/Je me lance !

    Trouver votre interlocuteur local

    Comment savoir si on peut surélever sa maison ?

    La surélévation d’une maison est une opération soumise à conditions. En effet, toutes les maisons ne peuvent pas être surélevées. Ainsi, certaines maisons anciennes sans véritables fondations ne présentent pas une solidité suffisante de structure pour qu’on leur rajoute du poids. Pour être économiquement viable, la surélévation doit donc s’appuyer sur des fondations et des murs porteurs solides. Si tel n’est pas le cas, il faudra avant de surélever la maison, en consolider la structure ce qui va fatalement faire grimper la note finale. Pour s’assurer de la solidité de la structure, le recours à un professionnel comme un architecte pour votre surélévation est incontournable. Il réalisera ainsi les calculs de répartition de charges complexes liés à ce type de situation en prenant en compte différents critères comme la profondeur des fondations, les matériaux de construction des murs porteurs, etc.

    Quand la structure est suffisamment solide pour supporter le poids ajouté, il faut également vérifier la solidité du plancher du futur étage.

    Attention : dans certaines communes, la surélévation d’une maison est soumise à des contraintes urbanistiques. Dans le cas d’une surélévation de maison mitoyenne en bande, les hauteurs de construction peuvent être réglementées.

    Extension maison en hauteur : Comment faire ?
    Extension maison en hauteur : Comment faire ?

    Comment savoir si possibilité de rehausser votre maison ?

    Pour savoir si une extension de maison en hauteur est envisageable, plusieurs éléments sont à considérer :

    • Réglementation locale : Consultez le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de votre commune. Il contient les règles d’urbanisme locales, dont la hauteur maximale autorisée pour les bâtiments.
    • État de la maison : Une évaluation professionnelle de la solidité de la structure de votre maison est nécessaire. Un architecte des bâtiments ou un ingénieur peut vous aider à déterminer si vos fondations et murs porteurs sont assez robustes pour supporter une surélévation.
    • Permis de construire : Pour une extension supérieure à 20m², un permis de construire est généralement nécessaire. Toutefois, dans certaines communes, cette limite peut être portée à 40m².
    • Forme du toit : Si votre toit est plat, un aménagement des combles est envisageable. Sinon, la modification de la pente du toit peut être une option pour gagner en hauteur.

    N’hésitez pas à consulter un professionnel pour une évaluation plus précise.

    Quel est le prix d’une extension en hauteur ?

    Le prix moyen au mètre carré d’une extension de maison en hauteur oscille entre 1 800 € et 4 000 €. Pourquoi un tel écart ? Cela tient essentiellement à 3 facteurs :

    • l’état de l’existant : comme vu précédemment, en fonction de l’état du plancher, des fondations, des murs porteurs, un surcoût pourra être appliqué pour une remise en état ;
    • le type d’aménagement : de la simple cloison de séparation à la création de fenêtres de toit, en passant par l’aménagement d’une salle de bains, de placards sur-mesure, le coût final pourra beaucoup varier ;
    • le matériau de la surélévation : une extension maison en hauteur peut être réalisée en parpaings, en briques, en bois, ou encore en béton cellulaire, etc. A chaque matériau son prix bien sûr !

    Le prix d’une surélévation peut aussi fluctuer en fonction de la technique utilisée (classique, hydraulique ou par recouvrement), de la difficulté d’accès au terrain, etc.

    Vous souhaitez en savoir plus sur les contraintes d’une extension maison en hauteur ? Contactez-nous pour une visite conseils gratuite et sans engagement.

    Parlons de votre projet/demande-devis/Je prends RDV !

    Parlons de votre projet