Travaux de rafraîchissement dans une maison ancienne

    Un projet ?

    Simple et rapide, réponse sous 48h !

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux


    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Etape préalable au rafraîchissement : l’état des lieux

    Vous êtes enthousiaste à l’idée de changer le revêtement de sol de votre chambre ou de repeindre les murs du salon. Mais avant de vous lancer dans ces travaux intérieurs, il faut vérifier l’état général de votre habitation. En effet, dans une habitation ancienne , vous pouvez rencontrer des problèmes d’humidité sur le bas des murs, avoir des infiltrations au niveau de la toiture, ou encore constater que votre système électrique n’est pas aux normes actuelles.

    Bon à savoir : on parle de rénovation complète quand il s’agit de refaire toute une pièce comme l’aménagement d’une salle de bain ou d’une cuisine, par exemple. On évoque une rénovation lourde quand les travaux vont comporter des éléments structurants à renforcer (isolation, percer un mur porteur, changer les fenêtres, etc.).

     

    Comment établir l’ordre des travaux ?

    • Poser un diagnostic sur l’existant pour obtenir des devis correspondants à chaque poste à rénover,
    • Négocier les devis finalisés et les délais de réalisation pour chaque corps de métier,
    • Faire réaliser les travaux de gros œuvre (isolation, toiture, chauffage, murs porteurs, etc.) puis de second œuvre (électricité, plomberie, etc.),
    • Puis planifier les travaux de rafraîchissement à réaliser,
    • Choisir les matériaux à utiliser,
    • Programmer l’intervention ou les interventions prévues,
    • Suivre le chantier jusqu’à la réception finale des travaux.
    choisir votre revêtement de sol

     

    choisir son carrelage

    Bien choisir son revêtement de sol

    Pour choisir votre revêtement de sol, comme pour tout revêtement, le premier critère sera l’esthétisme. Il faut assurément qu’il vous plaise et qu’il corresponde à l’ambiance que vous souhaitez créer dans votre pièce et à son usage. Un parquet en chêne massif dans les chambres, de la tommette dans la cuisine ou le salon, du carrelage dans la salle de bain, etc.

    Bien choisir son carrelage mural

    Dans la cuisine comme dans la salle de bain, le carrelage mural apporte du cachet à votre pièce en fonction de sa forme, son coloris, sa texture, etc. Marbre, zellige, pierre naturelle, travertin, faïence, grès… la variété des matériaux permet toutes les ambiances ! Veillez à la résistance de votre faïence aux produits d’entretien, à l’humidité, aux tâches. Les informations relatives à la norme UPEC (U pour usure, P pour poinçonnement, E pour eau, et C pour chimie) vous seront utiles tant pour le carrelage au sol que celui des murs.

    Bien choisir sa peinture

    Dans le choix de votre peinture, vous pouvez rechercher le niveau de COV (Composés Organiques Volatiles). Plus il est faible, plus la composition de la peinture est respectueuse de l’environnement. Au-delà de cet aspect environnementale, vous aurez à choisir le coloris évidemment, mais aussi le rendu final : satiné, mat, brillant.

    Ce choix n’est pas anodin et dépend de la lumière naturelle, des pièces, du coloris… Faites votre choix de manière éclairée en faisant appel à nos professionnels Camif Habitat pour vous accompagner tout au long de vos travaux !

    Vous avez envie de savoir ce qu’il serait possible de faire comme travaux dans votre maison ancienne ? Profitez d’une visite conseils gratuite et sans engagement pour échanger avec nos professionnels Camif Habitat proches de chez vous !