Quels sont les travaux dans la résidence principale déductibles des impôts ?

Quels sont les travaux dans la résidence principale déductibles des impôts ?

    Un projet ?

    Simple et rapide, réponse sous 48h !

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux


    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Camif Habitat vous propose de découvrir quels sont les travaux dans la résidence principale déductibles des impôts 2024 ou des impôts 2023 : isolation thermique, changement de mode de chauffage, chaudière, etc.

    Que peut-on déduire des impôts ?

    Vous vivez dans votre résidence principale depuis un certain temps, et vous décidez enfin de vous lancer dans la rénovation de votre salle de bains, ou encore de refaire une chambre afin de la moderniser et de la remettre au goût du jour.

    Autre cas de figure fréquent : vous venez d’acheter une maison ancienne pour en faire votre résidence principale, mais il est indispensable de se lancer dans de lourds travaux de rénovation (couverture, isolation, chauffage, etc.) afin qu’elle soit habitable dans de bonnes conditions.

    Quels que soient vos objectifs et la situation dans laquelle vous vous trouvez au moment de se lancer dans un projet de rénovation de maison ou d’appartement, il est indispensable de se pencher sur les aides fiscales auxquelles vous pouvez avoir droit. Il existe en effet un certain nombre de travaux dans la résidence principale qui peuvent être déduits de votre impôt sur le revenu.

    Dans le cadre de travaux dans sa résidence principale, trois grandes catégories de travaux permettent de bénéficier d’aides financières :

    • Travaux liés à la rénovation énergétique : il s’agit de favoriser tous les travaux visant à lutter contre le réchauffement climatique. Le dispositif n’est plus un crédit d’impôts mais une prime.
    • Travaux liés à l’adaptation de la résidence principale pour les personnes âgées et dépendantes : l’objectif de ces déductions fiscales est de favoriser le maintien à domicile de le plus longtemps possible de ces personnes.
    • Travaux de rénovation du patrimoine bâti : restauration de monuments historiques, de bâtiments classés ou inscrits au titre des monuments historiques, etc.

    Camif Habitat vous guide sur le fonctionnement de ces dispositifs qui vont vous permettre de faire des travaux déductibles de vos impôts dans votre résidence principale.

    Trouver votre interlocuteur local/implantation-locale/Je me lance !

    Trouver votre interlocuteur local

    Comment déclarer des travaux de rénovation aux impôts ?

    Pour déclarer vos travaux de rénovation aux impôts, plusieurs étapes sont nécessaires. Il vous faut d’abord identifier les travaux éligibles à la déduction fiscale. Ceux-ci peuvent inclure des travaux d’isolation, de changement de système de chauffage, ou de rénovation énergétique.

    Une fois les travaux identifiés et réalisés, vous devez conserver toutes les factures et justificatifs relatifs au chantier. Ces documents seront nécessaires lors de votre déclaration d’impôts.

    Lors de votre déclaration d’impôts, reportez le montant des dépenses dans la section dédiée aux réductions et crédits d’impôts. Assurez-vous de respecter les plafonds établis pour chaque type de travaux déductibles. 

    N’oubliez pas que toute modification de la destination de votre propriété doit être déclarée. Il s’agit par exemple d’une nouvelle construction, d’une démolition ou encore d’un agrandissement. Cette démarche est obligatoire, notamment pour les travaux susceptibles de modifier la valeur de votre bien immobilier.

    Notez que ces informations sont générales et peuvent varier en fonction de votre situation spécifique (revenus, composition de votre foyer, etc.). Pour toute question relative à votre déclaration d’impôts, rapprochez-vous du Centre des Impôts dont vous dépendez.

    Primes de rénovation énergétique dans la résidence principale : MaPrimeRénov’ à la place du crédit d’impôt pour travaux 2023

    Les enjeux liés à la lutte contre le réchauffement climatique sont au cœur des préoccupations des Français et des pouvoirs publics. Le dispositif MaPrimeRénov’ a été lancé le 1er janvier 2020 pour remplacer le Crédit d’Impôt pour la Rénovation Énergétique (CITE) lancé lui-même en 2005. L’ambition du programme est d’inciter les particuliers à effectuer des travaux d’amélioration de leurs logements afin de favoriser les technologies les plus performantes en termes de développement durable et de consommation énergétique.

    Techniquement, il ne s’agit pas à proprement parler d’une déduction fiscale comme pouvait l’être le CITE, mais l’effet est identique.

    À qui s’adresse MaPrimeRénov’ ?

    Vous pouvez demander à bénéficier de MaPrimeRénov’ si vous êtes propriétaire occupant de votre logement. Les travaux doivent concerner votre résidence principale de plus de 2 ans pour être déductibles dans le cadre du dispositif MaPrimeRénov’.

    Lancé en janvier 2020 pour les ménages modestes, le dispositif a été revu en octobre 2020 dans le cadre du plan de relance de l’économie, afin d’être étendu à l’ensemble des ménages sans conditions de ressources. Il n’y a donc plus de conditions de revenus.

    Pour déduire vos travaux de vos impôts dans le cadre de ce dispositif, vos travaux doivent être réalisés par un professionnel labélisé RGE (Reconnu garant de l’environnement).

    Parlons de votre projet/demande-devis/Je prends RDV !

    Parlons de votre projet

    Comment fonctionne MaPrimeRénov’ ?

    S’il n’y a plus de conditions de revenus pour demander la prime, le montant de celle-ci sera déterminé par votre niveau de ressources. C’est le revenu fiscal de référence (RFR) indiqué sur votre avis d’imposition annuel qui servira à rétablir dans quelle tranche vous vous situez.

    Il y a au total quatre tranches différentes, des ménages les plus modestes aux plus aisés. Les barèmes sont différents selon que vous habitiez en Île-de-France ou dans une autre région.

    Après avoir déterminé votre tranche de revenus, vous pouvez vous rendre sur  https://france-renov.gouv.fr/aides/simulation#/ afin de simuler quel sera le montant de votre prime selon les travaux que vous engagez.

    Vous devez faire votre demande de prime directement sur le site officiel de https://www.maprimerenov.gouv.fr/ après avoir créé votre compte personnel. Vos travaux doivent commencer après avoir déposé votre demande de prime.

    Lorsque les travaux sont terminés, vous pourrez transmettre via le site MaPrimeRénov’ la facture de l’entreprise certifiée RGE afin de demander le versement de la prime.

    La prime est versée par l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) par virement bancaire en une fois dans les 4 mois qui suivent la demande.

    Bon à savoir : contrairement au dispositif précédent pour des travaux de rénovation énergétique (CITE), vous n’avez pas à déclarer la prime dans votre déclaration d’impôts. Depuis la feuille d’imposition 2023, la case correspondante a été supprimée.

    Quels sont les travaux déductibles dans le cadre de MaPrimeRénov’ ?

    Les travaux de rénovation énergétique dans votre résidence principale qui permettent de bénéficier de MaPrimeRénov’ se répartissent en différentes catégories :

    Travaux sur le système de chauffage :

    • Chaudières à granulés ou à bois ;
    • Pompes à chaleur (air/eau, air/air, géothermique ou solarothermique) ;
    • Chauffage ou chauffe-eau solaire ;
    • Poêles à granulés ou à buches ;
    • Chaudières gaz haute performance ;
    • Foyers fermés et inserts ;
    • Équipements solaires hybrides ;
    • Chauffe-eau thermodynamique.
    Partant pour nous rencontrer ?/demande-devis/Je veux une visite !

    Partant pour nous rencontrer ?

    Interventions sur la ventilation :

    • VMC double flux ou simple flux.

    Travaux sur l’isolation :

    • Fenêtres et parois vitrées ;
    • Isolation des murs par l’extérieur ou par l’intérieur ;
    • Isolation des toitures-terrasses ;
    • Isolations des rampants de toiture et des combles.

    Chacun de ces travaux bénéficie d’une prime forfaitaire en fonction des gains de performances.


    Dans le cadre du projet de loi de finances pour 2024, les aides MaPrimeRénov’ pour 2024 comportent :

    • Un plafond de 70 000 euros de travaux, avec jusqu’à 90 % de prise en charge (ménages très modestes).
    • 1000 à 2000€ d’aide en plus pour certaines pompes à chaleur (ménages modestes et intermédiaires).
    • La prise en compte de certains systèmes de rafraichissement de l’air et de protection solaire.
    • Un renforcement de l’accompagnement des ménage.

    Crédit d’impôt pour l’adaptation de la résidence principale à l’âge ou au handicap

    L’enjeu du maintien à domicile des personnes âgées ou handicapées est crucial. C’est pourquoi a été créé le crédit d’impôts pour l’adaptation de la résidence principale à l’âge ou au handicap.

    Ces déductions fiscales sont accordées sous conditions liées à l’invalidité pour les résidences principales, que la personne demandeuse soit propriétaire ou locataire. Le montant du crédit d’impôts correspond à 25 % du total des travaux, avec un plafonnement à 5 000 € pour une personne seule, ou à 10 000 € pour un couple.

    Les dépenses éligibles au crédit d’impôt sont les suivantes :

    Installation ou remplacement d’équipements spécialement conçus pour l’accessibilité des logements aux personnes âgées ou handicapées, tels que :

    • Ascenseur
    • Rampe d’accès
    • Porte automatique
    • Barres d’appui
    • Plaque de cuisson à hauteur réglable
    • Lavabo à hauteur réglable
    • Toilettes à hauteur réglable
    • Douche à l’italienne


    Installation ou remplacement d’équipements permettant l’adaptation des logements à la perte d’autonomie ou au handicap, tels que :

    • Alarme incendie
    • Alarme intrusion
    • Système de téléassistance
    • Système de vidéosurveillance
    • Système d’assistance à la mobilité
    Un projet travaux ?/demande-devis/Je me lance !

    Un projet travaux ?

    Puis-je bénéficier des taux de TVA réduits pour des travaux dans ma résidence principale ?

    Ce ne sont pas des déductions d’impôts à proprement parler, mais vous pouvez bénéficier des taux de TVA réduits à 10 %, voire à 5,5 % pour les travaux de rénovation énergétique, pour les travaux engagés dans votre résidence principale, si celle-ci a plus de deux ans.

    Quelle défiscalisation pour des travaux chez vous ?

    Dans le cadre d’une résidence principale, il n’est pas possible de bénéficier de défiscalisation de vos travaux prévue par les lois Pinel-Ancien et Denormandie. Ces dispositifs sont en effet réservés aux investisseurs qui vont mettre ces logements en location. Les résidences principales sont donc exclues par nature de ces dispositifs dédié à l’investissement locatif.

    Pour vous aider à constituer les dossiers de demande de financement, vous pouvez compter sur l’expertise de nos professionnels Camif Habitat. Profitez d’une visite conseils gratuite et sans engagement pour échanger avec nos professionnels Camif Habitat proches de chez vous.