Véranda bois et verre : le choix du naturel pour un agrandissement réussi !

Véranda bois et verre : le choix du naturel pour un agrandissement réussi !

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Bois et verre : associer deux matériaux offrant une bonne isolation

    Comme tous les matériaux employés depuis des centaines d’années, le bois et le verre ont largement fait preuve de leurs qualités. Le bois, stockant naturellement le CO², est en fin de vie facilement recyclable. Il en va de même pour le verre, qui peut être plusieurs fois réutilisé s’il est recyclé dans les règles de l’art.

    Le bois possède des qualités d’isolation thermique et acoustique élevées. Côté verre, les grandes vitres ont longtemps été des facteurs de déperdition d’énergie, mais cela n’est plus le cas aujourd’hui. Grâce aux doubles ou même triples vitrages, qui enferment une couche de gaz, les portes et fenêtres maintiennent le froid – et même les cambrioleurs – à distance.

    Trouver votre interlocuteur local/implantation-locale/Je découvre !

    Trouver votre interlocuteur local

    Quels sont les avantages et les inconvénients d’une véranda bois et verre ?

    Une véranda à ossature bois s’adapte à tous les styles, classiques ou contemporains. Ses ouvertures peuvent être plus ou moins grandes, et le toit plat ou pentu, à tuiles ou en ardoises.

    Comme pour toute extension de maison en bois et verre, il faut cependant bien choisir et entretenir le bois pour qu’il soit durable. Le bois doit pouvoir résister aux éléments et être le plus dur possible, comme le cèdre rouge ou en pin Douglas. Même dans ces cas, il faudra tous les deux ans, passer une couche de lasure ou une peinture microporeuse. Un filtre anti-UV et un traitement hydrofuge seront également les bienvenus. De plus en plus de produits “tout en un” facilitent cet entretien et assurent la longévité du bois.

    Quel est le prix d’une véranda bois et verre ?

    Le prix d’une véranda bois et verre dépend bien sûr de sa surface, de l’essence de bois choisie et en particulier du type de toit. Une véranda en ossature bois avec un toit plat peut être une excellente solution.

    Camif Habitat, ayant déjà œuvré sur un certain nombre de chantiers de vérandas bois et verre dans son réseau, peut vous donner un prix indicatif : comptez entre 2 000 et 3 800 euros par mètre carré.

    Installer une véranda en ossature bois nécessite un réel savoir faire pour en assurer l’étanchéité et la durée de vie. Fabriquée sur mesure pour répondre à vos souhaits, elle doit être assemblée avec professionnalisme. Camif Habitat prend votre projet d’extension en véranda bois et verre en charge de A à Z et vous garantit contractuellement prix et délai de réalisation des travaux !

    Parlons de votre projet/demande-devis/Je prends RDV !

    Parlons de votre projet