Une extension de maison en parpaing peut-elle accueillir un toit plat ?

    Dites nous tout !

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    L’extension de maison en parpaing : tour d’horizon

    De nombreux avantages…

    Les parpaings, ces blocs de béton qui ont depuis longtemps remplacé la pierre et qui concurrencent les briques, offrent de multiples avantages et peu d’inconvénients. Leur forte résistance aux intempéries (tremblements de terre, gel, feu), surtout s’ils sont renforcés avec de l’acier ou du béton coulé, assure leur longévité. L’isolation thermique et acoustique est correcte, et peut être assez facilement améliorée. C’est surtout un matériau peu onéreux, rapide à monter et versatile.

    Et quelques inconvénients !

    La mauvaise réputation du parpaing vient essentiellement du succès de ces constructions en béton dans les années 50. Des maisons peu architecturées, des murs longtemps laissés bruts, surtout dans le sud où il pleut peu, et une isolation acoustique pauvre les ont dépréciées.

    Pourquoi opter pour une extension de maison en parpaing à toit plat ?

    Surtout employé à partir des années 50, le parpaing a accompagné toutes les révolutions architecturales, surtout celles des formes géométriques et des lignes claires. Le choix du toit plat va d’ailleurs souvent susciter intuitivement l’appellation de “maison d’architecte“.

    extension à toit plat en parpaing avec toit bac acier

     

    extension parpaing à toit plat avec avec enduit rouge

    Quelques idées pour un agrandissement de maison en parpaing :

    • L’extension en parpaing avec un toit terrasse : le toit plat peut servir de terrasse, agrandissant la maison avec un jardin suspendu très agréable. Il faudra veiller à l’écoulement des eaux et au poids des plantes et des visiteurs.
    • L’extension en parpaing avec un toit plat pour faire des économies d’énergie. Le toit plat peut accueillir des panneaux photovoltaïques sur toute sa surface, invisibles de l’extérieur et donc sans impact sur l’esthétique de l’architecture. Vous pouvez aussi envisager une toiture végétalisée (sans créer un accès au toit), pour améliorer l’isolation thermique de la maison. Enfin, le toit plat offre peu de résistance au vent et limite de ce fait les déperditions d’énergie.

    Que dit la réglementation pour une extension en parpaing avec toit plat ?

    Dans certaines régions, les variations climatiques forcent le choix. Les pluies abondantes et les fortes chutes de neige exigent des toits en pente pour assurer un bon écoulement, même si les toits plats sont toujours légèrement bombés. Certaines restrictions locales bannissent aussi les toits plats, pour forcer une esthétique uniforme dans certaines régions.

    Le toit plat peut faciliter l’obtention d’un permis de construire pour une extension maison, puisque la hauteur de la toiture limite l’ombre portée de la maison. L’agrandissement pourra ainsi se rapprocher des bâtiments voisins.

    Vous avez besoin de conseils ? Vous souhaitez en savoir plus sur le prix d’une extension en parpaing ? Contactez votre interlocuteur local Camif Habitat pour discuter de votre projet !