Quelle démarche pour construire une extension de maison ?

Vous souhaitez agrandir votre maison ? Véranda, surélévation, extension bois, aménagement de combles, garage, abri de jardin... quelle est la demarche extension maison ? Le point sur les formalités à accomplir.
démarche extension maison

Les formalités à accomplir dépendent essentiellement de la surface de plancher créée par l'extension et des modifications apportées à l'aspect extérieur de la maison. Selon les cas, vous devrez faire une demande de permis de construire ou déposer une déclaration préalable de travaux. Seules les extensions dont la surface de plancher se cantonne à moins de 5 m² ne nécessitent pas de formalités particulières.

Bon à savoir : Avant d'aller plus loin, il est important en premier lieu de prendre contact avec votre mairie pour obtenir un certificat d'urbanisme. Quelle est l'utilité de ce document ? Le certificat d'urbanisme est un document qui indique les règles d'urbanisme applicables à un terrain donné. Il indique notamment si votre terrain est constructible ou pas ! Il existe 2 types de certificat : le certificat d'information et le certificat opérationnel. Le certificat d'information permet de disposer d'informations sur la situation d'un terrain, tandis que le certificat opérationnel apporte des informations sur la faisabilité du projet. Dans le cadre d'une extension de maison, la délivrance d'un certificat d'urbanisme n'est pas obligatoire, mais elle est fortement recommandée !

Profitez de votre visite conseils gratuite

Démarche n°1 : Les extensions soumises à déclaration préalable de travaux

Vous prévoyez de construire une petite extension ? En bois, en parpaing ou encore en brique, vous serez sans doute obligé de déposer une déclaration préalable de travaux.

Une déclaration préalable de travaux (DP) est une autorisation d'urbanisme qui permet à la mairie de vérifier que vous respectez les règles d'urbanisme en vigueur. Elle peut être exigée pour des travaux non soumis à permis de construire parmi lesquels :

  • la construction d'une extension d'un bâtiment existant,
  • des travaux modifiant l'aspect extérieur,
  • des constructions nouvelles (garage indépendant de la maison par exemple),
  • le changement de destination d'un bâtiment (bâtiment agricole transformé en habitation par exemple).
démarche agrandissement maison démarche pour agrandir sa maison

Dans le cadre d'une extension, la déclaration préalable de travaux est exigée si vous créez à la fois :

  • plus de 5 m² d'emprise au sol ou de surface de plancher,
  • une emprise au sol et une surface de plancher inférieures ou égales à 20 m².

Attention : En zone urbaine d'une commune couverte par un plan local d'urbanisme (PLU) ou un document assimilé, vous pouvez créer jusqu'à 40 m² d'extension en déposant une déclaration préalable. Cependant, si l'agrandissement est compris entre 20 m² et 40 m² et qu'il porte la surface totale à plus de 150 m² de surface de plancher, il faudra demander un permis de construire et recourir à un architecte. La déclaration préalable de travaux est à déposer en mairie. Le délai d'instruction est de 1 mois à partir de la date du dépôt de la déclaration préalable.

Le dossier de demande comprend un formulaire de demande complété par un plan de situation du terrain à l'intérieur de la commune. Selon le projet, des pièces complémentaires peuvent être demandées (plan de masse, plan en coupe du terrain, plan des façades et des toitures).

Démarche n°2 : Les extensions soumises à permis de construire

Le permis de construire est une autorisation d'urbanisme délivrée par la mairie de la commune où se situe votre projet. Il concerne les extensions de plus de 20 m² de surface de plancher ou d'emprise au sol. En zone urbaine d'une commune couverte par un plan local d'urbanisme (PLU) ou un document assimilé, c'est au-delà de 40 m² d'extension que le permis de construire est obligatoire. Toutefois, quand l'agrandissement entre 20 et 40 m2 porte la surface totale de la maison à plus de 150 m² de surface de plancher, il faudra demander un permis de construire et recourir à un architecte.

Un permis de construire peut aussi être obligatoire en cas de changement de destination d'un bâtiment.

Les travaux qui ne relèvent pas du permis de construire sont en principe soumis à déclaration préalable de travaux.

Le délai d'instruction est de 2 mois. Le permis de construire obtenu a une durée de validité de 3 ans. Après obtention, une obligation d'affichage de 3 mois permet aux tiers de pouvoir contester l'autorisation d'urbanisme.

Le dossier de demande d'un permis de construire comprend un formulaire de demande complété par :

  • un plan de situation du terrain à l'intérieur de la commune,
  • un plan de masse,
  • une notice décrivant le terrain et présentant le projet,
  • un plan en coupe du terrain,
  • un plan des façades et des toitures,
  • un document graphique qui permet d'apprécier l'insertion du projet dans son environnement,
  • une photographie pour situer le terrain dans son environnement proche,
  • une photographie pour situer le terrain dans son environnement lointain.

Vous souhaitez en savoir plus sur les démarches pour une extension de maison ? Contactez-nous pour une visite conseils gratuite et sans engagement.

Contactez votre interlocuteur local

 Tout savoir sur l'extension

Tout savoir sur l'extension

Téléchargez la brochure

Envie de voir d'autres conseils ?

Extension d'une maison de plus de 150 m² : que dit la réglementation ?

Extension

Quelle déclaration de travaux pour une extension de maison ?

Extension

Profitez des Atouts Camif Habitat

Prix / délais / qualité
garantis par contrat
*Assurance Dommages-Ouvrage
Prise en charge
de votre projet de A à Z
Accompagnement personnalisé
de notre maître d'oeuvre

Nos avis clients sur l'extension

69230 ST GENIS LAVAL (69)

Excellent, rien à dire. Projet au delà de nos espérences

TOITURE COMBLES (VELUX) & TOIT TERRASSE 84200 CARPENTRAS (84)

Très bonne prestation. A recommander.

Contactez notre professionnel local

1 / 2 Votre projet
Oui Non
Suivant
2 / 2 Vos coordonnées
Précédent