Grange rénovée en loft, comment faire ?

Vous rêvez d'un espace à vivre généreux et grand ouvert ? Pour des volumes XXL, pariez sur une grange rénovée en loft ! Quels sont les contraintes et les avantages de cette formule ? Quels sont les points à surveiller et le coût ? Camif Habitat vous dit tout.
maître d'oeuvre prix

Les avantages d'une grange rénovée en loft ?

La rénovation d'une grange en loft est une opération qui permet de disposer d'un volume aménageable hors normes. En effet, plus encore que les m² au sol, une grange propose le plus souvent une hauteur sous charpente impressionnante. Rien d'étonnant à cela puisque ce type de construction dédié à l'élevage ou au remisage a été conçu pour accueillir des gros engins agricoles ou des montagnes de foin ! Ce grand volume en hauteur permet de créer des pièces à vivre où l'on respire. Le séjour cathédrale donne de l'amplitude aux volumes. De plus, il est souvent possible vue la hauteur sous plafond, de créer une belle mezzanine où l'on regroupera les espaces nuits (chambres, salle de bains, etc).

Outre cet avantage de taille, une grange ou une bergerie est également souvent un bâtiment avec du cachet. Ses murs sont en pierre de pays et la charpente monumentale a un vrai charme rustique.

Souvent située en pleine nature, une grange a aussi pour elle de proposer un cadre de vie exceptionnel. Reste à y créer des aménagements dignes de cet écrin !

 

Contactez votre interlocuteur local

Les contraintes d'une grange rénovée en loft ?

Au négatif, une grange rénovée en loft cumule un certain nombre de contraintes tant administratives qu'architecturales.

Les contraintes administratives

Pour rénover une grange en habitation, des précautions administratives s'imposent. En effet, chaque construction est associée à un usage précis (habitation, hôtel, bureaux ou services, industrie, commerce ou artisanat, équipement collectif, entrepôt commercial, usage agricole, stationnement). Typiquement, une grange est un bâtiment à usage agricole et est de ce fait considérée par l'administration comme non habitable. Du coup, pour transformer un bien agricole en surface habitable, il est nécessaire de le faire changer de destination, et cela passe obligatoirement par l'obtention d'un permis de construire déposé obligatoirement par un architecte dès lors que la surface de plancher finale dépasse les 150 m².

Attention : selon les politiques d'aménagement des communes, le changement de destination est possible ou pas. Certaines communes souhaitent en effet conserver les activités agricoles sur leurs sols et refusent donc tout aménagement en habitation.

Trois grandes situations se rencontrent sur le terrain :

  • La grange est isolée en pleine campagne, sans habitation autour : selon les zonages des PLU et des POS, la grange peut être située en zone non constructible (zone naturelle). Dans ce cas, vous ne pourrez pas obtenir de certificat d'urbanisme positif.
  • La grange est isolée mais proche d'habitations : dans ce cas, le plus souvent le changement de destination est possible, mais c'est au bon vouloir de la mairie !
  • La grange est accolée à une habitation : dans ce cas, la grange s'inscrit dans le prolongement de la maison et théoriquement, elle peut être rénovée en loft habitable.

Dans tous les cas, pour avoir l'assurance qu'une grange puisse changer de destination, il est indispensable en premier lieu de se rendre en mairie pour obtenir un certificat d'urbanisme.

Attention : certaines granges ne sont pas viabilisées (raccordement eau, électricité). Pour obtenir un certificat d'urbanisme positif, vous devrez apporter la preuve qu'une viabilisation est possible.

Les contraintes architecturales

Les contraintes architecturales sont nombreuses pour l'aménagement d'une grange en loft. Parmi les plus courantes l'on peut citer :

  • des fondations sommaires : dans la très grande majorité des cas, les fondations d'une grange sont assez peu profondes et doivent être consolidées. Par ailleurs, les terrains agricoles sur lesquels sont bâties les granges sont souvent peu ou mal drainés. Des remontées humides peuvent ainsi être observées ;
  • des ouvertures inadaptées : une porte d'entrée monumentale et peu ou pas de fenêtres… dans une grange, la luminosité doit être entièrement retravaillée par l'ajout de baies vitrées et de fenêtres de toit ;
  • des grands volumes à distribuer : dans une grange, les volumes sont imposants et il n'est pas toujours facile d'y projeter des aménagements. Faut-il tout garder de plain-pied ou prévoir un étage ou un demi-étage ? Où placer les cloisons pour garder suffisamment de volume mais pas trop ? Un plan s'impose !
  • un assainissement à créer : dans une grange, l'assainissement n'existe pas. Si vous êtes proche d'un tout-à-l'égout, vous devrez obligatoirement vous raccorder. Sinon, il faudra créer de toute pièce un système d'assainissement autonome.
Les contraintes architecturale Les contraintes administratives

Les points à surveiller pour rénover une grange en loft

La rénovation d'une grange en loft est une affaire assez compliquée. En effet, dans une grange tout est brut : le sol, les murs, la charpente, les extérieurs, etc. Tout est donc à faire : le drainage, l'isolation, le chauffage, l'installation électrique, la plomberie, l'assainissement, les cloisonnements, etc. Avant de vous lancer dans des travaux, des plans d'aménagement seront à faire réaliser pour obtenir des espaces de vie en adéquation avec vos habitudes et vos envies.

Les pièces à créer doivent rester à taille humaine. L'équilibre des volumes est souvent délicat : ni trop grand, ni trop petit.

Les avantages d'une grange rénovée en loft ? Les points à surveiller pour rénover une grange en loft

Le coût d'une grange rénovée en loft

Le coût d'une grange rénovée en loft est très variable en fonction de l'état du bâtiment d'origine et du standing des aménagements prévus.

En moyenne, il faut compter :

  • Entre 1 500 et 2 500 € par m² quand la grange est en bon état ou qu'elle a déjà été rénovée partiellement. Cette fourchette de prix inclut l'isolation, la remise aux normes de l'électricité et de la plomberie, et les aménagements intérieurs.
  • Entre 1 500 et 3 200 € par m² lorsque vous devez faire de lourde rénovation c'est-à-dire des travaux qui touchent à des éléments structurants (murs porteurs, charpente-toiture, ouvertures).

Vous souhaitez une analyse détaillée de votre projet ? Contactez-nous ! Lors d'une visite conseil gratuite et sans engagement, votre conseiller Camif-Habitat fera le point avec vous sur les options possibles et vous donnera un estimatif des coûts à envisager.

 

Profitez de votre visite conseils gratuite

 Tout savoir sur la rénovation

Tout savoir sur la rénovation

Téléchargez la brochure

Envie de voir d'autres conseils ?

Travaux tous corps d’état : rénover avec une entreprise générale

Rénovation

Travaux de second œuvre : que comprennent-ils ?

Rénovation

Profitez des Atouts Camif Habitat

Prix / délais / qualité
garantis par contrat
*Assurance Dommages-Ouvrage
Prise en charge
de votre projet de A à Z
Accompagnement personnalisé
de notre maître d'oeuvre

Nos avis clients sur la rénovation

Divers travaux à VALENCE (26)

Changement d'interlocuteur avec beaucoup de perte de temps pour le démarrage du projet. Chargé d'affaires présent et actif à la présentation du projet. Peu présent par la suite. Pas présent à la réception des travaux.

Divers travaux à RAMONVILLE ST AGNE (31)

TRES BIEN BONNE ECOUTE

Contactez notre professionnel local

1 / 2 Votre projet
Oui Non
Suivant
2 / 2 Vos coordonnées
Précédent